top of page
Rechercher

Pourquoi arrêter de fumer pendant la grossesse ?



Si le tabac favorise couramment le développement du cancer et de graves problèmes cardiaques et est l'une des causes de la détérioration de l'état de santé général, il ne faut pas s'étonner que le tabagisme ou l'exposition au tabac pendant la grosse


sse soit une cause potentielle de futurs problèmes de santé pour le bébé. Ces problèmes peuvent entraîner une naissance prématurée, des malformations congénitales ou même la mort du fœtus. Fumer pendant la grossesse Le tabagisme cause des dommages irréversibles au corps de tout fumeur, mais il est important de noter qu'une femme qui fume pendant la grossesse augmente non seulement la probabilité de problèmes de santé futurs, mais aussi la probabilité que l'être qui grandi


t en elle ait des problèmes de santé pouvant affecter diverses zones et fonctions du corps. Le bébé grandit, se développe et se forme dans l'environnement de l'utérus, qui est en contact permanent avec la mère et donc avec tous les environnements extérieurs qui entrent en contact avec le corps de la mère. En revanche, si le sang de la mère contient du monoxyde de carbone en plus de l'oxygène, comme dans le cas des mères fumeuses, le bébé reçoit les deux gaz. La nicotine de la cigarette qui pénètre dans le corps réduit le diamètre des vaisseaux sanguins, de sorte que le sang qui atteint le placenta, où s'effectue l'échange d'oxygène et de nutriments entre la mère et le bébé, est réduit. Si le sang qui transporte les nutriments et l'oxygène est plus petit, la quantité de ces nutriments sera également moindre.


Effets du tabagisme pendant la grossesse

  • Les femmes qui fument pendant leur grossesse ont un risque plus élevé de faire une fausse couche.

  • Le placenta, qui est chargé d'alimenter le bébé en oxygène, peut se détacher très tôt de l'utérus et provoquer des hémorragies, ce qui est dangereux pour la mère et surtout pour le bébé et son développement.

  • Elle peut entraîner une naissance trop précoce ou trop basse du bébé et nécessiter des soins néonatals spéciaux à la naissance, et dans les cas extrêmes, elle peut même entraîner la mort du bébé.



  • Le tabagisme pendant la grossesse est un facteur qui a été identifié comme une cause possible du syndrome de mort subite.

  • Le bébé risque de naître avec un poids insuffisant et doit donc rester dans un service hospitalier spécialisé, sans pouvoir rentrer immédiatement à la maison avec la mère.

  • L'enfant est plus susceptible de développer de l'asthme qu'un enfant qui n'a pas été exposé à la fumée pendant la naissance.

  • Si la mère fume pendant la grossesse, le bébé risque davantage d'avoir des problèmes et des handicaps après la naissance.

Une étude intitulée "Prenatal and postnatal passive smoking and bronchiolitis" de J. Cano Fernández vient d'être publiée. Elle montre que plus de 40% des bébés hospitalisés pour bronchiolite étaient des fumeurs passifs pendant la grossesse. Ce travail est basé sur une étude portant sur 450 enfants. 28% d'entre elles ont été exp


osées à la cigarette pendant la grossesse et 44% ont été hospitalisées pour une bronchite. La conclusion de l'étude est que le fait de fumer pendant la grossesse augmente considérablement le risque de bronchite chez les enfants, qui sont également plus susceptibles de souffrir d'infections respiratoires au cours des premiers mois de leur vie. Ce n'est pas la seule étude sur le sujet. L'article d'Elaine P. L'article d'Albernaz int


itulé "Risk factors associated with hospitalisation for acute bronchiolitis in the postpartum period" (facteurs de risque associés à l'hospitalisation pour bronchiolite aiguë dans la période postnatale) montre que les nourrissons exposés à la fumée de cigarette ont un risque accru de 57 % d'être hospitalisés pour cette affection. Les avantages de l'abandon du tabac Il semble difficile d'arrêter une dépendance, mais il est important de se rappeler que cela affecte non seulement la vie de la mère, mais aussi celle du bébé à naître !

De ce point de vue, Arrêter de fumer pendant la grossesse contribue à une grossesse plus sûre pour la mère et le bébé, car les avantages sont considérables :



  • Votre bébé recevra plus d'oxygène et commencera à en recevoir en plus grande quantité dès le premier jour où votre mère arrêtera de fumer,

  • Le bébé a moins de chances de naître prématurément et plus de chances de retourner chez sa mère après la naissance,

  • La mère aura plus d'énergie et sa respiration pendant la grossesse sera plus efficace,

  • Le bébé est moins susceptible d'avoir des problèmes à la naissance

Quel est l'effet du tabac sur le bébé si la mère se trouve dans un environnement de fumeur ? Le tabac, lorsqu'il est inhalé en grande quantité, c'est-à-dire dans un environnement


enfumé pendant une longue période, a un effet nocif sur tout le monde, ainsi que sur la mère et donc sur le bébé. La fumée secondaire, produite par d'autres fumeurs, est dangereuse pour les femmes enceintes et leurs foetus. Les femmes exposées à la fumée du tabac pendant la grossesse ont un risque accru de donner naissance à un bébé de faible poids et de subir des complications de santé. Pour protéger la santé de la mère et du foetus, il est important de demander aux personnes de ne pas fumer à proximité, à la maison ou dans la voiture. Les fumeurs devraient fumer uniquement à l'extérieur et s'assurer que la fumée ne pénètre pas à l'intérieur. Ouvrir une fenêtre ou utiliser un ventilateur n'est pas suffisant pour éliminer les


effets nocifs de la fumée secondaire, qui persiste dans l'air même après l'extinction de la cigarette, c'est ce qu'on appelle la fumée tertiaire. Arrêtez de fumer avant la grossesse


La meilleure option pour une mère est d'arrêter de fumer avant de devenir enceinte. Fumer peut affecter le développement de l'embryon. C'est ce qui ai constaté à un stade précoce : l'ovocyte a moins de chances d'être fécondé, il est plus difficile pour l'embryon d'atteindre le stade de blastocyste. Dans le cadre de la fécondation in vitro, les fumeurs courent le risque d'obtenir un nombre réduit d'embryons. Pendant la phase d'implantation de l'embryon, les effets négatifs du tabagisme peuvent être ressentis dans l'endomètre, le placenta ou le muscle utérin, ce qui rend le traitement de la fertilité plus difficile. Arrêter de fumer avant une grossesse permet de :

  • Réduire le stress qui peut survenir si vous essayez d'arrêter de fumer brusquement après avoir appris que vous allez être enceinte.

  • Éliminer définitivement la dépendance, ce qui favorisera la santé personnelle de la mère.

Toutefois, cette option n'est possible qu'en cas de grossesse planifiée, car arrêter de fumer nécessite une démarche préparatoire. L’anticipation permet de se préparer dans les meilleures conditions et ainsi optimiser les chances de réussite ! Arrêter de fumer pendant la grossesse Si vous êtes fumeuse et que vous découvrez que vous êtes enceinte, la question se pose : puis-je fumer pendant la grossesse ? Dans les sections précédentes, nous avons montré les conséquences d'une telle action, non seulement pour le bébé, qui n'a aucun moyen de se débarrasser des substances toxiques qui lui parviennent, mais aussi pour la mère elle-même. Fumer contribue inévitablement à une grossesse malsaine et dangereuse et augmente la probabilité que le bébé ait des problèmes à la naissance. Il a également été démontré que le stress est nuisible au développement du bébé. La première chose qui vient à l'esprit quand on veut arrêter de fumer enceinte, c'est le stress du manque de nicotine que cela va engendrer. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas réellement dépendante physiquement à la nicotine. Beaucoup de personnes arrêtent de fumer du jour au lendemain et cela sans ressentir de manque physique. Je le constate tous les jours dans le cadre de mon métier. Par contre, il est vrai que l'idée d'arrêter de fumer génère un stress et malheureusement certains médecins préconisent un ralentissement plutôt qu'un arrêt total. Bien sûr, il est évident que si demain vous ressentez le sentiment d'être privé de la présence de votre doudou, vous ne le vivrez pas bien. Il existe à ce jour différentes manières d'arrêter de fumer et c'est pourquoi l'accompagnement que je propose prend en compte toute la partie psychologique afin de lever les peurs, se débarrasser du stress pour réaliser un arrêt du tabac sereinement. Dans cette optique, la première chose à faire est d'en parler à votre médecin et à votre équipe soignante, de leur exposer votre situation et d'essayer de trouver d'autres techniques de relaxation susceptibles de vous aider à gérer le stress que vous ressentez. Votre médecin doit être informé de l'ensemble du processus, notamment parce qu'il faut être très prudent pendant les derniers mois de la grossesse. Recherche sur le sujet Une étude menée par le Dr Susan Kirkland, professeur adjoint et directrice des études de premier cycle au département d'épidémiologie et de santé communautaire de la faculté de médecine de l'université Dalhousie, a examiné combien de femmes enceintes fument et combien d'entre elles continuent de fumer après avoir appris qu'elles sont enceintes. L'enquête a été menée auprès de la population de la Nouvelle-Écosse. L'étude a révélé que 33 % des femmes enceintes fumaient avant leur grossesse et que 70 % d'entre elles continuaient à fumer pendant leur grossesse. Elle a également révélé que les femmes qui continuaient à fumer pendant leur grossesse réduisaient le nombre de cigarettes qu'elles fumaient par jour. En moyenne, les femmes ont fumé 2,8 cigarettes de moins par jour qu'au début, lorsqu'elles fumaient 12,5 cigarettes. Selon le Dr Susan Kirkland, on ne sait pas encore très bien pourquoi les femmes continuent de fumer, mais il est très peu probable qu'elles ne soient pas conscientes des éventuelles conséquences négatives du tabagisme, et c'est le moment idéal pour soulever la question du tabagisme.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page