top of page
Rechercher

Méthode Allen Carr pour arrêter de fumer : principes et limites

Allen Carr était un auteur britannique, ancien gros fumeur, il fumait un centaine de cigarettes par jour, soit l‘équivalent de 4 paquets. Il est malheureusement décédé en 2006 à l'âge de 72 ans des suites d’un cancer du poumon. Il est connu pour avoir développé la méthode « Allen Carr pour arrêter de fumer », qui a aidé des millions de personnes à arrêter de fumer dans le monde entier. Cette méthode est présentée de manière très efficace grâce aux techniques de narration américaines utilisées par l'auteur. En racontant son propre cas, avec ses 4 paquets de cigarettes par jour, il nous donne l'impression que si lui a réussi à arrêter grâce à sa méthode, tout le monde peut le faire. Pour renforcer la crédibilité de son approche, Allen Carr a également utilisé des célébrités comme Anthony Hopkins, Ashton Kushter, Robert Pattinson et Karine Viard en France pour la promouvoir. Au-delà de ces astuces marketing, il propose une démarche simple et un secret efficace pour arrêter de fumer. Après avoir fumé pendant plus de 30 ans, il a arrêté en 1983 et a écrit son premier livre, "La méthode simple pour arrêter de fumer". Par la suite, il a écrit plusieurs ouvrages sur ce sujet, notamment :

  • La méthode simple pour en finir avec la cigarette ;

  • Enfin libre ! Arrêter de fumer tout de suite ;

  • La méthode simple illustrée pour en finir avec la cigarette ;

  • Arrêter de fumer tout de suite sans prendre de poids ;

  • Mon programme pour en finir avec la cigarette ;

  • La méthode simple pour les femmes qui veulent arrêter de fumer sans prendre de poids.


La méthode Allen Carr repose sur la conviction que la dépendance au tabac est plus psychologique que physique. Selon l'auteur, l'arrêt du tabac ne nécessite pas de médicaments ou de substituts nicotiniques, mais plutôt un changement de perception. Cela implique de prendre conscience de la véritable nature de la dépendance et des illusions qui entourent le tabagisme.

La méthode simple pour arrêter de fumer d'Allen Carr a été adoptée par des millions de personnes dans le monde, selon les chiffres avancés sur son site. Cependant, malgré sa popularité, elle reste controversée et ne fait pas l'unanimité. Certains ne se reconnaissent pas dans les exemples cités, d’autres se sentent discriminés dans un discours plus ou moins moralisateur et un certain nombre rallumeront une autre cigarette après la soi-disant dernière clope promulguée dans le livre. La question de son efficacité pour arrêter de fumer se pose. Alors qu’en est-il, cette méthode est-elle vraiment efficace pour arrêter de fumer ? Permet-elle vraiment à n’importe quel fumeur d’en finir avec la cigarette ? Et est-ce vraiment facile ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser. Décryptons-en les grands principes ainsi que ses limites et voyons comment y remédier.



Quels sont les 3 grands principes de la méthode Allen Carr ?


1 - l’approche positive de la méthode Allen Carr.


L'un des aspects les plus uniques de la méthode d’Allen Carr est son approche positive. Au lieu de dire aux fumeurs ce qu'ils ne peuvent pas faire, elle leur montre ce qu'ils peuvent faire sans cigarette. Cela peut inclure des activités telles que boire un café, prendre une pause ou gérer le stress de manière efficace sans fumer.

Contrairement à d'autres méthodes axées sur la culpabilité et la répression, la méthode Allen Carr vise à aider les fumeurs à comprendre leur addiction et leur dépendance à la cigarette. Le but est de libérer les fumeurs de l'emprise de la nicotine en leur montrant que fumer n'est plus nécessaire pour être heureux et détendu.

Cette approche positive consiste à se concentrer sur les avantages de l'arrêt du tabac plutôt que sur les inconvénients du sevrage. Selon Allen Carr, il est essentiel de changer sa perception de la cigarette pour réussir à arrêter de fumer. Au lieu de considérer la cigarette comme un plaisir ou une aide pour affronter le stress, il faut la voir comme une addiction nuisible à la santé et à la qualité de vie. Allen Carr met en avant les bienfaits de l'arrêt du tabac pour aider les fumeurs à se convaincre que c'est une chose positive à entreprendre. Cette approche positive peut aider les fumeurs à surmonter les résistances psychologiques et les freins comportementaux qui peuvent les empêcher de franchir le pas vers l'arrêt du tabac.


2 - la simplicité de la méthode pour arrêter de fumer.


L'aspect de simplicité est l'un des éléments clés de la méthode d'Allen Carr pour arrêter de fumer. En effet, la méthode repose sur des principes simples et accessibles à tous. L'objectif est de permettre aux fumeurs de comprendre facilement les mécanismes de leur addiction et de les aider à s'en libérer. Pour cela, Allen Carr utilise un langage simple, sans jargon médical, et s'appuie sur des analogies et des exemples concrets pour illustrer ses propos. La simplicité de la méthode permet également aux fumeurs de l'appliquer de manière autonome.


L'auteur a compris que cette lutte intérieure que nous ressentons entre « la partie qui veut arrêter de fumer » et « la partie qui veut continuer à fumer » est due à un conditionnement mental. En effet, nous avons été conditionnés à croire que c'est très difficile d'arrêter de fumer. Et cette croyance nous empêche d'utiliser notre volonté pour nous libérer de la cigarette. Mais Allen Carr nous montre que ce conditionnement n'est qu'une illusion, une barrière que nous pouvons briser.

Malheureusement, nous sommes souvent victimes de cette croyance populaire qui nous dit que c'est extrêmement difficile d'arrêter de fumer. Nous nous laissons convaincre que ce n'est pas si grave de reporter notre sevrage. Et c'est ainsi que nous nous retrouvons à poursuivre cette "petite dernière" sans jamais réellement nous libérer de la cigarette.

Heureusement, la méthode Allen Carr pour arrêter de fumer peut nous aider à briser ce conditionnement mental et à retrouver notre volonté. Elle nous apprend à nous déconditionner mentalement et à nous libérer de notre dépendance à la cigarette.

Voici quelques exemples de ce qui rend la méthode Allen Carr simple et facile à suivre :

  • La méthode Allen Carr ne nécessite pas l'utilisation de substituts nicotiniques ou de médicaments pour aider à arrêter de fumer.

  • Selon la méthode Allen Carr, la dépendance au tabac est plus psychologique que physique, ce qui signifie que l'arrêt du tabac ne nécessite pas une volonté de fer, mais plutôt un changement de perception.

  • Sa méthode met l'accent sur les avantages de l'arrêt du tabac plutôt que sur les inconvénients de la poursuite de la cigarette, ce qui peut aider les fumeurs à se convaincre que l’arrêt est possible plus sereinement.

  • Pas de restrictions alimentaires : Contrairement à certaines autres méthodes qui recommandent de limiter la consommation de certains aliments ou boissons, la méthode d'Allen Carr ne demande pas de restrictions alimentaires particulières.

  • Pas de prise de poids : En aidant les fumeurs à changer leur perception du tabac et en mettant l'accent sur les avantages de l'arrêt du tabac, la méthode d'Allen Carr peut aider à prévenir la prise de poids souvent associée à l'arrêt du tabac.

  • Pas de sacrifice : Plutôt que de se concentrer sur les sacrifices ou les privations associés à l'arrêt du tabac, la méthode d'Allen Carr aide les fumeurs à voir l'arrêt du tabac comme une libération et un moyen d'améliorer leur santé et leur bien-être général.

  • La méthode Allen Carr est conçue pour être facile à suivre et à mettre en pratique, avec des conseils simples pour arrêter de fumer.

3 - L’absence de stress.

La méthode d'Allen Carr se distingue également par son approche visant à éliminer complètement le stress et l'anxiété associés à l'arrêt du tabac. Contrairement à d'autres méthodes qui peuvent générer des niveaux élevés de stress chez les fumeurs en phase de sevrage, la méthode d'Allen Carr met en avant l'importance de rester calme et serein pendant le processus d'arrêt. En aidant les fumeurs à comprendre les mécanismes psychologiques qui les maintiennent dépendants, la méthode permet de dédramatiser la situation et de diminuer les risques de rechute. Cette approche positive et rassurante peut aider les fumeurs à se sentir plus confiants et à aborder l'arrêt du tabac avec une attitude plus constructive et moins anxiogène.

De plus, le lecteur peut continuer à fumer pendant la lecture du livre. En effet, l'idée est de permettre au fumeur de comprendre la nature de sa dépendance et de lui fournir les outils nécessaires pour la surmonter, sans qu'il ait à subir une pression ou un stress supplémentaire en quittant trop vite sa cigarette.

Une autre partie du livre parle du sevrage de la nicotine et du fait que les envies de fumer ne font pas réellement mal ou ne causent aucune douleur. Il y a juste une sorte de sensation de vide et d'agitation, qui ne dure que quelques minutes à la fois, puis disparaît. Plutôt rassurant, non ?



Idées clés de la méthode Allen Carr ?


Les fumeurs fument parce qu'ils sont dépendants de la cigarette, et non parce qu'ils aiment fumer. voilà l’idée clé de la méthode Allen Carr ! En voici d’autres qui méritent votre attention :

  • C'est toujours un obstacle à franchir pour les fumeurs, car beaucoup de gens pensent que pour être dépendant de quelque chose, il faut l'aimer, et ce n'est tout simplement pas le cas

  • Le principe même de la dépendance est qu'elle perturbe votre compréhension du plaisir, de la jouissance.

  • L'existence du plaisir ne joue pas un grand rôle dans la dépendance

  • La dépendance crée un sentiment de manque. Une fois que la drogue commence à quitter le corps, c'est un sentiment inconfortable. Lorsque le toxicomane prend la dose suivante, la sensation désagréable disparaît. Elle n'était pas là avant la prise de la drogue. C'est donc cette sorte d'illusion de soulagement.

Une belle analogie vient compléter ce discours - que fumer c’est comme mettre une paire de chaussures qui étaient deux tailles trop petites, pour le simple plaisir de les enlever toutes les deux heures. Cette comparaison est très parlante !

  • "La raison pour laquelle les fumeurs souffrent est qu'ils croient qu'ils font un terrible sacrifice. et tous les substituts renforcent en fait ce sentiment", a déclaré Carr. "Les substituts qui contiennent de la nicotine, prolongent en fait la dépendance. Comment pouvez-vous guérir la dépendance à une drogue en prenant la même drogue que celle à laquelle vous êtes dépendant ? C'est un non-sens absolu." Pour ma part, je partage absolument cette façon de penser !

Dès le départ, il convient de souligner qu'Allen Carr a été un pionnier dans les approches psychologiques pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. Sa méthode novatrice a ouvert la voie à une approche totalement nouvelle du sevrage tabagique qui, jusqu'alors, était principalement considérée comme une question physique à traiter avec des substituts nicotiniques. Au moment où sa méthode a été introduite, la nicotine était considérée comme la seule cause de la dépendance. La méthode Allen Carr pour arrêter de fumer s'appuie également sur des exemples concrets. L'auteur énumère un certain nombre de situations dans lesquelles fumer peut vous procurer du plaisir. Cependant, grâce à son analyse, vous pouvez changer votre perception des choses et mieux comprendre les conséquences. L'idée est de repérer l'illusion de bonheur générée par la cigarette, trompant ainsi votre inconscient. Elle est en réalité un point de repère qui aide à décider du moment où vous allez fumer votre dernière cigarette. À la fin de la lecture, Allen Carr considère que vous n'aurez normalement plus envie de « griller une petite dernière ». Cependant, la méthode Allen Carr pour arrêter de fumer ne convient pas à tout le monde, prenons le temps de regarder de plus prêt pourquoi et où sont les limites de cette approche.


Les limites de la méthode d’Allen Carr

1 - Une lecture redondante et peu convaincante pour certaines personnes

Il est vrai que certains lecteurs du livre "La méthode simple pour arrêter de fumer" d'Allen Carr n'arrivent pas à aller jusqu'au bout de la lecture. Cela peut s'expliquer de différentes manières :

  • La répétition de certains concepts peut sembler ennuyeuse ou redondante pour certains lecteurs.

  • Certains lecteurs peuvent ne pas être convaincus par les arguments présentés. Le livre est daté et les données sur lesquelles il se base, ainsi que les techniques de changement utilisées ont beaucoup évolué depuis 1983, même s’il a été réédité.

  • Les lecteurs qui ont des croyances fermes sur la difficulté d'arrêter de fumer peuvent être résistants à l'idée de changer d'avis. Un seul point de vue est à adopter, celui de l’auteur : c’est facile !

  • Certains lecteurs peuvent être confrontés à des déclencheurs émotionnels, tels que l'anxiété ou la peur, qui peuvent les empêcher de continuer la lecture.

  • Certains lecteurs peuvent avoir des attentes irréalistes quant à l'efficacité de la méthode d'Allen Carr, ce qui peut les décourager si les résultats ne sont pas immédiats.

  • Les lecteurs qui ne sont pas prêts à arrêter de fumer ou qui ne sont pas motivés pour le faire peuvent avoir du mal à poursuivre la lecture. Il peut y avoir un manque d’engagement dès le départ.

Ces différentes raisons liées à la répétition de certains concepts, au manque de conviction, à la résistance psychologique, à des croyances fermes, à des déclencheurs émotionnels, à des attentes irréalistes ou au manque de motivation peuvent avoir raison de votre arrêt du tabac.

2- Une approche consciente

La méthode Allen Carr pour arrêter de fumer est souvent considérée comme limitée, car elle se base exclusivement sur une approche consciente du sevrage tabagique. Cette approche suppose que la dépendance au tabac est due à une habitude mentale, et que les fumeurs peuvent se libérer de cette habitude en changeant leur façon de penser et de percevoir le tabac. Cependant, de nombreuses recherches ont démontré que la dépendance au tabac est en grande partie due à des processus inconscients, tels que les associations automatiques entre le tabac et certains contextes ou la régulation de l'humeur… bref des conditionnements !

  • Elle ne tient pas compte des processus inconscients de la dépendance au tabac, tels que les automatismes entre le tabac et des situations, des habitudes ou des émotions.

  • Elle peut ne pas prendre en compte les facteurs environnementaux ou sociaux qui peuvent influencer la dépendance au tabac, tels que le stress, l'anxiété ou le contexte culturel.

  • Elle peut être considérée comme dogmatique ou simpliste par certains fumeurs, qui peuvent avoir des raisons plus complexes ou personnelles de fumer.

Par conséquent, même si la méthode Allen Carr peut être efficace pour certains fumeurs, elle ne tient pas compte de ces processus inconscients qui peuvent rendre l'arrêt du tabac plus difficile pour d'autres. Des approches plus modernes et intégratives du sevrage tabagique, telles que l’hypnose et le coaching peuvent offrir une solution plus complète pour aider les fumeurs à arrêter de fumer de manière durable

3- Manque d’outils concrets

La méthode d’Allen Carr montre plusieurs limites évidentes quant à la suite à donner après avoir écrasé sa dernière cigarette. Plusieurs questions se posent auxquelles il n’y a pas vraiment de ressources sur lesquelles s’appuyer.

  • La méthode peut ne pas offrir suffisamment de conseils pratiques pour faire face aux symptômes de sevrage, tels que les fringales, l'irritabilité ou l'anxiété

  • Elle peut ne pas offrir suffisamment de soutien ou de suivi à long terme pour aider les fumeurs à maintenir leur abstinence au-delà de la période initiale de sevrage.

  • Le lecteur ne sait pas comment gérer concrètement une pensée ou une envie de fumer.

  • Le lecteur peut être effrayé à l'idée de s'engager dans un arrêt définitif, car l'expression "plus jamais" peut susciter de la peur et le livre ne propose pas de solutions pour éliminer cette crainte.


Mon avis sur la « méthode simple pour arrêter de fumer »

Allen Carr parle de lavage de cerveau concernant la cigarette. Sa méthode consiste à créer un autre lavage de cerveau « à l’envers » par la répétition et démonte l'idée que la cigarette est une béquille nécessaire. Le processus de déconditionnement de la cigarette est l’étape la plus importante pour véritablement arrêter de fumer car elle a créé une illusion de bonheur et a affecté notre cerveau. Ce livre vous aide à ouvrir les yeux et mettre des mots. Il semble être une évidence à la lecture et même si c’est redondant ça marche ! Pour certains lecteurs, la lecture du livre peut suffire à les convaincre d'arrêter de fumer. Cependant, la méthode n'est pas une solution miracle car elle nécessite un véritable engagement, voir une lutte quotidienne contre les illusions créées par la cigarette. Selon l'auteur, il n'y a qu'un seul bon moyen pour arrêter de fumer, et les fumeurs qui n'y parviennent pas doivent simplement assimiler sa vérité. Si un doute subsiste, il faut l'anéantir pour être en harmonie avec la seule et unique vérité du livre. Cette approche peut sembler simpliste et dogmatique pour certains, car elle ne prend pas en compte la complexité des motivations et des expériences personnelles des fumeurs. De plus, elle ne reconnaît pas que différents fumeurs peuvent avoir besoin de différentes stratégies pour arrêter de fumer, en fonction de leur situation et de leur histoire personnelle. En conséquence, certains fumeurs peuvent ne pas être en mesure de suivre cette méthode avec succès, même s'ils sont motivés à arrêter. Ce livre peut donc être un élément déclencheur qui les incite à chercher d'autres formes de soutien pour les aider à arrêter de fumer.


Et si on allait plus loin que la méthode d’Allen Carr ?

1 -Travailler au niveau Conscient et Inconscient pour arrêter de fumer

L’un ne va pas sans l’autre ! Comme vous l’aurez compris il est fondamental de travailler en profondeur en mobilisant l’inconscient. L'utilisation de l'hypnose pour arrêter de fumer peut être une méthode efficace pour plusieurs raisons. Tout d'abord, elle permet d'éliminer les croyances limitantes qui peuvent contribuer à la dépendance au tabac et éviter les effets secondaires indésirables tels que l'irritabilité ou la prise de poids. Ensuite, elle peut aider à briser les habitudes automatiques qui conduisent à allumer une cigarette, une vapoteuse ou un joint, même en l'absence d'une envie réelle de fumer. Enfin, l'hypnose peut aider à clarifier les pensées contradictoires et à faire le "deuil" de la cigarette en tant qu'objet de dépendance.

2- Vous donner des clés précises une fois la dernière clope écrasée :

Selon Allen Carr, la clé pour arrêter de fumer réside dans un changement de perception. Cependant, je pense qu'il est important d'avoir une compréhension complète de tous les aspects de la dépendance pour être véritablement préparé(e) et se lancer en toute sérénité. Une approche globale qui prend en compte tous les aspects de la dépendance est donc essentielle.

  • Comment sortir du NON CHOIX, de ce dilemme permanent entre la partie qui veut arrêter de fumer et celle qui veut continuer

  • Découvrez les 3 MANIPULATIONS qui vous empêchent de vous lancer et/ou qui vous font rechuter

  • Comment sortir efficacement du FUMER = SOLUTION et ancrer FUMER = PROBLÈME pour n'avoir plus jamais envie d'y retourner

  • Comment se libérer de la peur du " PLUS JAMAIS ... "

  • Comment ETRE À L'AISE en toute circonstance !

  • Comment sortir du non fumeur CONTRARIÉ pour enfin devenir un non fumeur ASSUMÉ et AFFIRMÉ !

3- Un accompagnement structuré qui vous guide de A à Z :

AVANT 1- Une préparation active : Lorsqu'on envisage d'arrêter de fumer, il est normal d'avoir des inquiétudes et des interrogations telles que "Est-ce que je peux le faire ?", "Est-ce le bon moment pour arrêter ?", ou encore "Comment vais-je pouvoir vivre sans cigarettes ?". Ces questions peuvent semer le doute dans votre esprit et vous empêcher de prendre une décision claire. C'est pourquoi un arrêt du tabac nécessite une préparation adéquate. Ma méthode Acceptation Programmée pour arrêter de fumer peut vous accompagner dans cette phase de préparation, vous rassurer et vous aider à surmonter vos doutes. Cette phase va vous aider à confirmer votre choix de prise rendez-vous et vous mettre sur la voie d'un arrêt du tabac réussi. LE JOUR J 1- L'arrêt du tabac en groupe : une force décuplée La puissance du collectif va vous donner les outils et la motivation nécessaires pour devenir un non-fumeur définitif ! Pendant plus de 4h, nous allons aborder les raisons pour lesquelles vous fumez, notamment :

  • Les peurs telles que la peur de l’échec, la prise de poids, l'irritabilité, etc… ainsi que les solutions pour y faire face ;

  • La transformation d'un doudou affectif en un doudou maléfique ;

  • Des stratégies pour faire face à l’après arrêt ;

  • Enfin, nous discuterons de l'effet YOYO, qui peut survenir après un arrêt de la cigarette, et comment l'éviter pour acter un arrêt définitif.

2- La séance d’hypnose en groupe pour un voyage immersif Après avoir abordé les différentes facettes de la cigarette et renforcé votre choix d'arrêter de fumer, nous passerons à la séance d'hypnose qui viendra confirmer ce changement de vie. Cette séance permettra de reprogrammer vos anciens automatismes en de nouveaux comportements de non fumeur.se. Vous serez confortablement installé(e) sur une assise prévue à cet effet, avec un casque intégral sur les oreilles pour une immersion totale, amplifiant le sentiment d'être seul(e) avec moi.

  • STOP aux associations café/clope, verre/cigarette, stress/cigarette

  • Redéfinition d’une nouvelle vie en tant que non fumeur.se

APRÈS 3 - Vos premiers pas de non-fumeur Au cours de notre session, nous examinerons ensemble les différentes options disponibles après votre arrêt et comment y répondre. Vous serez bien préparé(e) pour commencer votre nouvelle vie avec une attitude positive, un engagement fort et une grande confiance en vous ! De nombreux supports viendront vous aider dans cette préparation ainsi que dans le suivi de cette nouvelle vie ! Je vous invite à les découvrir ici



45 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page